L’Enfer à portée de main

L’Enfer est pavé de…gravures érotiques. Il ne s’agit pas ici du séjour des âmes damnées où crépitent les flammes, mais de l’Enfer de la Bibliothèque, cet ensemble d’ouvrages réprouvés par la morale, serrés dans une section spéciale de la Bibliothèque Royale à partir des années 1830.
La Bibliothèque Nationale de France consacre actuellement une exposition, sulfureusement interdite aux moins de 16 ans, à cet Enfer imprimé. Elle permet de voyager dans l’univers des fantasmes véhiculés par ses livres et illustrations interdites, parfois cruels, souvent ludiques, presque toujours subversifs, surtout lorsqu’ils ont pour légende « Fureurs utérines de Marie-Antoinette » ou « Le godemiché royal ».

Si la mention « Enfer » a fait officiellement son apparition en 1844, la notion d’ouvrage ou d’estampe contraire aux bonnes mœurs ne l’avait pas attendue. L’exposition présente des documents datant du XVIIIe siècle au XXe siècle, conduisant du roman libertin Thérèse philosophe de Boyer d’Argens aux photographies érotiques de l’entre-deux-guerres et à Georges Bataille, en passant par l’incontournable Sade.

        philods-leboudoir.jpg

    (La Philosophie dans le boudoir, 1795 : BNF, réserve des livres rares)

L’Enfer ne survécut pas à la libération des mœurs de mai 1968. Le terme réapparut certes en 1983 pour désigner une catégorie des collections, mais il s’agissait alors de guider les bibliophiles amateurs d’érotisme et non plus de garder la morale publique de la dépravation.
Béatrice Roman-Amat

        abbe-mauri.jpg

(Les Fouteries chantantes, ou les récréations priapiques des aristocrates en vie, 1791, BNF Réserve des livres rares)

"L’Enfer de la bibliothèque, Eros au secret", du mardi au samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h. Jusqu’au 2 mars.

Retrouvez dans les archives de la Quinzaine littéraire des articles liés à « l’Enfer de la Bibliothèque » :

« Les érotiques de Louÿs », un article de Pascal Pia, revue N° 333 parue le 01-10-1980.

« Erotomane et érudit Pierre Louÿs », un article de Jean-Jacques Lefrère, revue No 512 parue le 01-07-1988, à propos des Poésies de Pierre Louÿs.

« Les larmes d’Eros » de Georges Bataille, un article de Bertrand Leclair, revue N° 821 parue le 16-12-2001

« L’œuvre érotique d’Apollinaire », un article de Raymond Jean, revue No 108 parue le 16-12-1970, à propos des Onze mille verges et des Exploits d’un jeune Dom Juan de Guillaume Apollinaire.

" Un saccage ", un article de Jean-Marie Magnan, revue N° 103 parue le 01-10-1970, à propos d’Eden, Eden, Eden de Pierre Guyotat.

About these ads

À propos nadeau
Documentariste de télévision, responsable du site internet de la Quinzaine littéraire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 154 followers

%d bloggers like this: